Membre de ClickFR, Reseau francophone Paie-Par-Click

 














Partenaires



Hit-Parade

 

 

Dossier du mois de novembre

MAOULIDA, ENFIN L'ENVOL ?

L'année 2000 serait-elle celle de Maoulida à Montpellier ? En tout cas, ça en prend bien le chemin. Souvent méprisé, critiqué voire sifflé, l'attaquant héraultais est toujours resté calme, lui seul connaissant son véritable potentiel.Associé à Pataca, à Thimothée, à Paolo Sergio puis maintenant à Ouédec, il est le seul, avec Madouni, à avoir pris part à tous les matchs du MHSC (à la différence prêt que Madouni n'a jamais été remplaçant). La confiance que lui porte Mézy depuis le début de la saison commence à payer à Nîmes où Toifilou marque le second but montpelliérain qui achève définitivement les crocos. Coup de chance ? Pas du tout ! Même s'il va rester muet pendant sept journées, Maoulida va, contrairement au passé, énormément contribuer au jeu de l'équipe. Lors de la 11° journée, Toifilou retrouve enfin le chemin des buts à Cannes (3-1 pour le MHSC). Mieux encore, il marque le seul but de son équipe contre Nancy à la Mosson ce qui permet aux Héraultais de ne pas se faire surprendre une fois de plus sur leur pelouse (1-1). Le match suivant, c'est encore lui qui ouvre le score à Wasquehal (1-1). La machine est lancée...Tifilou, inarrêtable, inscrit le but de la victoire contre Laval (1-0) grâce à un superbe but disons acrobatique.

En témoigne son très bon début de saison sa réapparition en équipe de France Espoirs. En effet, Raymond Dommenech, le sélectionneur, n'a pas regardé le fait qu'il évoluait en D2 et lui a quand-même redonné sa confiance.

Actuellement, Maoulida est le meilleur buteur du club avec 5 réalisations. A noter aussi qu'il a réalisé une passe décisive et qu'il a reçu deux cartons jaunes non pas par aggresivité mais par manque d'expérience (gestes d'huemeur, perte de temps, etc.).

S'il continue dans cette voie, Tofilou Maoulida pourrait bien franchir un palier et devenir un très bon joueur. Mais, il ne faut pas non plus s'enflammer car nous sommes en Division 2 et la route est encore longue et semée d'embûches pour parvenir au très haut niveau. Même s'il est barré par les Henry, Anelka, Trézéguet, etc. qui sont encore très jeunes, souhaitons-lui de réussir une très belle carrière et de réussir dans un grand club. Mais, pour l'instant, souhaitons qu'il continue à marquer beaucoup de buts pour le MHSC et qu'il aide le club à remonter en D1.